• Changement de travail : Le job blues est-il incontournable ?

    Changement de travail : Le job blues est-il incontournable ?

    Changement de travail : que l’on soit réactif ou proactif dans sa carrière, quitter un poste pour un autre génère parfois une nostalgie importante voire impactante sur notre réussite future.

    Souvent associé à une perte de repère, ce vague à l’âme est un phénomène assez courant même lorsque le changement est ardemment motivé et voulu. A l’instar du baby blues, beaucoup de victimes du job blues ressentent ce vide intérieur, cette grande morosité parfois même déprime associées à un sentiment de dépossession, de changement d’identité et de rupture. Ils sont en perte de repères.   Bien évidemment, cela n’arrive pas à tout le monde. Cela peut être de courte durée avec un ajustement dès que vous pénétrez un nouveau monde inspirant. Mais cela peut aussi perdurer de façon plus insidieuse et vous empêcher de déployer toute votre énergie et votre enthousiasme dans vos nouvelles fonctions.

    L’impact de changement de travail : est également proportionnel aux valeurs, aux projections identitaires et à l’attachement que vous aviez à votre travail précédent.  L’ambiance générale et les relations avec les collègues comptent bien sûr, mais finalement pèsent moins dans la balance que l’image identitaire. En effet, plus vous aviez un emploi marqué identitairement, plus la transition est difficile. Cela peut être lié à un métier qui génère une image forte comme médecin, avocat, infirmière, enseignant, travailleur humanitaire etc… C’est souvent compliqué d’abandonner cet ADN dans une reconversion. Cela peut être lié aussi à une organisation qui symbolise des valeurs, des représentations fortes comme Médecins Sans Frontières ou bien encore dans le secteur privé Apple. Enfin, cela peut être lié à des processus forts qui vous formatent pendant des années et conditionnent dans une certaine mesure vos modes de fonctionnement. En quelques mots, l’abandon d’une partie de votre identité est une difficulté à ne pas sous-estimer quand vous quittez une place.

    Changement de travail : Quels sont les cas où le job blues est moins probable ?

    Quand vous quittez un travail que vous ne supportez plus ou une organisation qui ne correspond plus du tout à vos valeurs. Mais parfois cela ne suffit pas à éviter ce job blues. On a une vue juste souvent de ce que l’on perd mais on a moins de certitude sur ce que l’on gagne.  Par contre, cela peut vous aider si votre nouveau poste a une valeur supérieure indéniable : plus de responsabilité, une organisation qui vous fait rêver, un travail plus intéressant ou plus challengeant. Cela est une combinaison gagnante. Bref, vous l’aurez compris, les avantages de ce départ doivent être largement supérieurs à ce que vous laissez derrière vous.

     

    Comment trouver du sens au travail ? deux stratégies à mettre en pratique !

    Comment trouver du sens au travail ?

    Bien évidemment, cette équation est rarement aussi claire. La vie est faite de compromis. Pour cela, soyez vigilants et anticipez votre projet professionnel dans le but de mieux prévenir que guérir. Voici un petit mode d’emploi en quatre étapes pour éviter de sombrer dans le job blues dès que vous choisissez de saisir une nouvelle opportunité ou de changer d’activité.

    Étape 1 : Réfléchissez à toutes les conditions de travail qui vous épanouissent, celles qui sont incontournables pour vous sentir bien. Listez environ 10 conditions qui comptent pour vous comme par exemple le salaire, l’équilibre vie professionnelle et vie personnelle, ou bien encore les possibilités de développement ou d’apprentissage. Une fois que votre liste est établie, resserrez votre choix et focalisez-vous sur les cinq plus importantes. La vie est faite de compromis et il est rare d’avoir les 10 conditions réunies. Il est important de cibler et de vous assurer que ces cinq conditions non négociables sont réunies dans le futur emploi.

    La 2ème étape consiste à identifier vos valeurs. Quelles sont les valeurs qui comptent pour vous ? Est-ce l’honnêteté, l’intégrité, le partage, ou bien encore la bienveillance ? Trouvez entre 5 et 10 valeurs essentielles qui constituent votre ADN, votre colonne vertébrale. Soyez sûr(e) que ces valeurs seront présentes dans votre vie professionnelle dans le but d’être en phase avec vous-même. Vous pourrez les utiliser comme une grille de lecture et un filtre pour votre futur travail. Une question doit rester centrale pour vous : Est-ce que toutes mes valeurs seront respectées voire nourries dans mon nouvel emploi ?

    3ème étape, à quoi êtes-vous bon ? Quels sont vos points forts ? Quel type d’action génère chez vous une belle énergie ? En résumé, où sont vos talents ? Vous l’aurez compris, plus vous allez faire un travail qui mobilise vos talents, plus vous allez réussir, vous épanouir et vous enrichir. Pour les identifier, essayez de vous rappeler deux situations professionnelles dans lesquelles vous avez brillé, dans lesquelles vous avez été au top de vos capacités. Ensuite, décryptez dans ces deux situations professionnelles ce que vous avez mobilisé comme compétences, comme talents. Qu’est ce vous avez utilisé pour être au top de votre performance ? Vous trouverez certainement des actions, des savoir-faire communs dans l’une et l’autre situations.

    Enfin, la dernière étape est de préparer votre pitch. Vous connaissez probablement le pitch de l’ascenseur. Mais pourquoi est-ce important pour vous dans ce contexte de changement de travail ? Tout simplement parce que vous allez changer d’identité et il est important de préparer une présentation de vous dans ce nouveau moi. Qu’est-ce que vous allez dire à votre entourage direct comme indirect quand certains vont vous demander ce que vous faites ? Comment vous sentez-vous avec ce petit discours ? Êtes-vous en phase avec cela ? Quelle résonnance cela a sur vous et sur les autres ? C’est important pour vous de préparer ce message pour que vous vous sentiez à l’aise, et fier(e) quand vous devrez vous présenter ou parler de ce que vous faites.

    Toutes ces étapes vous permettront de mieux relativiser l’impact du job blues et de le limiter dans le temps. Évidemment, il est important de faire un deuil d’une page professionnelle qui se tourne. Cependant, mieux vaut éviter d’être coincé(e) dans une nostalgie longue et sclérosante qui pourrait impacter vos performances et votre bien être dans votre nouvel emploi. Restez en phase avec votre identité professionnelle qui est un socle important de votre progression et de votre développement personnel comme professionnel.

    Changement de travail : plus d’info sur Mon Coaching>

    5 videos gratuit ecoaching

    Stéphanie Dillière Brooks

    Experte en coaching agile et interactif | Créatrice d'une plateforme innovante de coaching 3.0 pour accompagner sur-mesure des professionnels sans contrainte de temps et d'espace. J’ai été manager pendant plus de 10 ans sur le terrain humanitaire. Polyvalente, toujours dans l’urgence, avec des responsabilités importantes mais isolée géographiquement j’aurais bien aimé être accompagnée à ce moment là. C’est ce que je veux pouvoir offrir aux autres avec le coaching 3.0 ! https://mon-ecoaching.com/

    Leave a comment

    Required fields are marked *